Oui le titre peut choquer et le sujet encore plus mais votre que je vais vous dire est assez .. bizarre.

Oui le titre peut choquer et le sujet encore plus mais votre que je vais vous dire est assez .. bizarre.

En fait tout a commence quand j’ai decouvert que mon mec me trompait (fouille de telephone), s’en reste suivi une dispute puis ce que je pensais etre une rupture definitive malgre l’expression des regrets ..

Mais le temps passait et j’avais l’image de mon copain Realiser l’amour a cette fille que je ne connaissais jamais, et ca me degoutait, mais en meme temps ca m’excitait, enfin j’ai ete bizarre. Et plus moyen passait plus ca m’obsedait.

Mon mec exprimait encore sa volonte de se remettre avec moi, et pendant bien un mois, je le „fuyais“ mais au bout d’un moment, je ne sais nullement comment ca m’est venu mais j’ai decide de lui accorder votre que celui-ci voulait (se remettre avec moi) mais a une condition : a votre qu’il se fasse sa pute devant faire mes yeux.

Alors au debut il est reticent beaucoup sur, decouvert mon caractere il devait surement se dire que j’allais des buter l’integralite des deux, tout d’un cote j’en avais quelque peu envie aussi. Mais au bout de quelques temps il a fini par ceder, mais je voyais qu’il n’etait pas rassure, moi non plus Du Reste, je ne savais pas vraiment comment j’allais reagir.

Alors et je me suis organisee votre petit espace au sein d‘ son placard (oui oui, dans son placard) genre je me suis faite une sorte de petit coussin au milieu des couettes et les couvertures pour me mettre a mon aise.

L’idee c’etait que celui-ci l’amene dans sa chambre pendant que je me planquais au placard pour les observer (on avait meme teste l’ouverture du placard pour voir si j’ai ete discret ou pas).

Bref, le apri?m venu (elle devait juste se faire tirer et partir en fi?te) je sentais la pression monter, mon coeur battre la chamarde, l’excitation mele au degout, enfin c’etait a la fois des sensations horribles et tres jouissives, J’me sentais comme une autre personne, une meurtriere limite (enfin l’image qu’on peut s’en faire)

J’ai tout commence, elle arrive, ils se font la bise (ouf, aucun sentiments, juste du cul deja ) apres quelques echanges verbaux, voila qu’ils commencent. L’instant ou ils se paraissent denudes la totalite des deux m’avais mise dans tous faire mes etats, je ne savais plus quoi affirmer, j’avais vraiment l’impression de briser votre style a l’interieur de moi, mais ca faisait limite du beaucoup. Faut savoir que je l’aime ce type.

Bref, ils se donnent l’un a l’autre, ca demeure assez sauvage et vulgaire, pipe, levrette, andromarque. Et un detail qui m’excitait i  nouveau plus , c’etait quand mon copain me regardait pendant l’acte, l’air un peu inquiet, je devenais folle, dans l’integralite des sens du terme, J’me mettais meme a me caresser quoi.

Bref, a Notre fin, Mathieu se finit au sein d‘ sa bouche, ils vont prendre la douche tous les deux, je demeure seule avec moi aussi, J’me sens sale, mais liberee.

A la fin ils reviennent, ils s’habillent, elle s’en va. Je n’ose jamais bouger du placard, j’habite encore sous le choc, c’est mon mec qui m’ouvre. Je ne dis gui?re grand commentaire, je rentre chez moi, troublee. Mais le temps passe et avec du recul, je me dis qu’au final et cela me trouble c’est que je n’ai aime ca.

Bref, on en a beaucoup parle ensuite avec mon copain, puis je lui ai fait part du intention de recommencer, au debut il n’etait pas emballe, ca le genait. Depuis on a fait ca 2 autres fois avec la meme fille, elle ne https://datingmentor.org/fr/wellhello-review/ se doute toujours de rien, je finis meme par avoir l’impression de beneficier d’elle. Lui est toujours un brin gene (gene que celui-ci semble oublier lorsqu’il est derriere i§a) , et moi j’ai mon petit poste d’observation amenage dans le placard au milieu des quelques couettes et couvertures.

Voila voila. C’est assez bizarre de l’aborder comme ca mais ca libere, enfin ca me permet d’assumer. Whore/fake/pave etc etc .. je m’en fou, bien j’ai exteriorise tout ca